Histoire du monde d'Arkadia

 

Perdu parmis nos époques se trouve un monde parallèle au nôtre, nommé Arkadia. Ce monde fut jadis le lieu de naissance de tous les dieux et de la magie elle-même, enfants d’Obéron et Titania. Les dieux, voulant se faire vénérer par le peuple du bas-monde, quittèrent Arkadia pour ce dernier.

 

 

Au fil des siècles, un dieu parvint à supplanter les autres et il enseigna à ses adeptes qu'il était le dieu unique et que la magie était l’œuvre du mal; son culte s’élargit sans cesse, s’accaparant de plus en plus de fidèles des autres religions. Les divinités d’Arkadia, se rendant compte qu'elles n'avaient plus leur pouvoir sur le bas-monde décidèrent de retourner en leur terre natale. Mais, hélas, leurs parents, Obéron et Titania, avaient mis au monde d'autres dieux et ces derniers ne voulurent point céder la place à leurs aînés. Une immense guerre éclata entre les aînés et les cadets, guerre de laquelle peu s'en sortirent vivant. Toutefois, dans les terres d’Arkadia, certains peuples survécurent aux batailles divines. Ces derniers étaient les gens natifs de ce monde, soit les Elfes, les Nains, les Orques et quelques monstres. Ces diverses peuplades se répandirent sur les terres formant ainsi plusieurs régions prospères. Les Orques essayèrent de conquérir les Elfes et les Nains, mais ceux-ci firent alliance et repoussèrent l’ennemi dans la région de Lazaroth. Par la suite, ils consolidèrent leurs défenses, afin d’éviter d’autres invasions.

 

 

Mais la paix nouvelle n’était qu’illusoire, car la mort des dieux, suite à leur guerre sanglante, avait libéré de puissantes vagues d'énergie magique, qui créèrent de multiples brèches interdimensionnelles entre le bas-monde et celui d'Arkadia. Ces déchirures formèrent des portails dans plusieurs époques du bas-monde, ouvrant des passages depuis la préhistoire jusqu’à la Renaissance. Les vents et croyances magiques ayant presque disparu dans les époques plus modernes, les portails ne purent y apparaître. C’est ainsi que plusieurs Humains, natifs du bas-monde, trouvèrent les différents portails et apparurent dans plusieurs régions du monde d'Arkadia. Cette espèce, ayant une croissance plus rapide que les races natives d'Arkadia, se répandit à une vitesse épidémique dans une grande partie du continent. Un dénommé Athor, étant un maître de guerre et un politicien hors pair, réussit à lever une armée d'une puissance inégalée et, avec elle, il envahit la majorité des régions Arkadiennes et se nomma Empereur après avoir conquis presque tout le centre du continent.

 

 

L'Empereur Athor instaura dans son territoire un système économique et commercial d'une si grande importance que les royaumes voisins durent adopter la monnaie impériale. L'Empire occupa en très peu de temps une place centrale dans le commerce, faisant tout aussi rapidement naître le conflit entre les peuples lui étant loyaux et ceux qui s'opposant à son règne. Les guerres pour la possession de territoire devinrent monnaie courante et, grâce au commerce et à la production d'effectifs militaires, l'Empire remplit considérablement ses coffres et agrandit ainsi son armée, déjà considérée invincible. Cette puissance monétaire et militaire lui assura une place de prédilection au sein des différents royaumes d’Arkadia. La province centrale de l'Empire fut nommée Gothera et les Gothérois furent dès lors reconnus comme étant le peuple prédominant du monde d'Arkadia.

 

 

Que les portes du temps s'ouvrent à vous !!!

 

Carl Jacques

Organisateur et scénariste

 

 Gothera: Capitale de l'Empire

 

 

 

 

 Ce texte est disponible sous les termes de la
licence de documentation libre GNU (GFDL).